Lundi 25 novembre 2019

Marchés

La semaine en bref du 18/11 au 22/11/19

Retrouvez l'intégralité du document ci-dessous.

LES FAITS MARQUANTS

AUX ÉTATS-UNIS, les enquêtes donnent encore des signaux contradictoires. A noter que le PMI composite rebondit à 51,9 en novembre, après 50,9 en octobre. Les demandeurs d’emploi continuent d’augmenter légèrement mais le chômage reste au plus bas. La politique monétaire de la Fed, par ses baisses de taux, semble avoir déjà un effet sur le marché de l’immobilier : les permis de construire et les mises en chantier sont, de manière surprenante, à la hausse en octobre. Enfin, le flou est grandissant en matière politique, entre l’arrivée de Michael Bloomberg dans la course démocrate, l’avancée de la procédure d’impeachment et l’ombre d’un shutdown.

 DANS LA ZONE EURO, les enquêtes signalent la propagation du ralentissement aux services de manière plus marquée que les mois précédents. Ainsi, le PMI composite tombe à 50,3 en novembre, après 50,6. Il s’agit du deuxième plus faible niveau de croissance de l’activité depuis juillet 2013. Hors France et Allemagne, la zone voit d’ailleurs son activité se contracter en novembre, pour la première fois depuis juillet 2013. La France confirme, elle, sa bonne santé relative : le climat des affaires reste bien au-dessus de sa moyenne de long terme, à 105 points.

AU JAPON, dans un contexte de baisse des échanges avec toutes les zones géographiques, résultat notamment des mauvaises conditions climatiques et de la hausse de la TVA, la balance commerciale retourne à l’excédent en octobre.

L’ÉVÉNEMENT DE LA SEMAINE

Les candidats des deux partis historiques du Royaume-Uni se sont opposés lors d’un débat télévisé, mardi dernier, en vue des élections anticipées du 12 décembre. Les sondages ne donnent pas de vainqueur, mais font état d’un certain retour au bipolarisme outre-manche : les Tories et le Labour devancent de plus en plus distinctement leurs concurrents. Parmi ces derniers, les Lib Dems et le SNP se sont plaints de l’absence de représentation du camps pro-Brexit lors du débat. Les échanges n’ont d’ailleurs pas amené Jeremy Corbin à se prononcer sur son vote en cas d’un éventuel second référendum. Toutefois, un élément rassemble les deux grands partis et a été confirmé par leur manifesto : ils souhaitentmettre la main au portefeuille.

Retrouvez l'intégralité du document ci-dessous.  

À VENIR CETTE SEMAINE

Etats-Unis Indicateurs économiques avancés - octobre

Zone euro Enquête de la Commission européenne – novembre

Japon Ventes au détail - octobre

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

51.9%.

PMI composite des Etats-Unis de novembre

LA CITATION DE LA SEMAINE
"Toute tentative visant à détruire la prospérité et la stabilité de Hong Kong ou à faire obstacle au développement de la Chine est vouée à l’échec et finira seulement par se retourner contre les Etats-Unis " 

Vice-ministre chinois des Affaires étrangères

Document

Nous contacter

Besoin d'informations complémentaires ? N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.