Lundi 07 décembre 2020

Publications

Actifs, nos convictions - Décembre 2020

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous, notre publication "Actifs, nos convictions" qui vous donnera notre vision des marchés et nos scénarios à 3 mois.

LIRE LA PUBLICATION

HAT TRICK

Les annonces de novembre sur l’efficacité des essais de plusieurs vaccins semblent siffler la mi-temps du match qui oppose depuis mars deux réalités irréconciliables, l’économique et le sanitaire. Les gouvernements tiennent la place d’arbitre principal quand les banquiers centraux jouent les arbitres de touche. La vie sociale n’a même pas sa place sur le banc des remplaçants et se retrouve reléguée dans les tribunes. Pas de ola pour les spectateurs résignés qui ne comptent pas les points mais plutôt la durée d’un match qui joue les prolongations avec la 3ème vague qui signe un hat trick côté sanitaire.

Dans les tribunes officielles, les marchés financiers sont à la fête. Le nuage de la présidentielle américaine semble s’éloigner et l’arc-en-ciel apporté par les vaccins ouvre les espoirs pour la 2ème mi-temps. Le MSCI World clôture le mois sur une performance historique de presque 10 %, l’Eurostoxx prend + 18 % et le CAC 40 + 20 %. La roulette sectorielle suite à l’annonce de Pfizer a mis à l’arrêt les valeurs de Croissance, grandes gagnantes de la 1ère mi-temps, et fait repartir à l’attaque les valeurs Value.

Un changement de crampons semble s’imposer pour la 2ème mi-temps au regard du terrain. Reprise économique en trompe-l’œil, chômage, précarisation, poids de la dette… la « main de Dieu » ne sera pas suffisante tant les enjeux multiples et considérables nécessitent une réponse collective pour ne pas laisser sur la touche une partie de la population et doper les grognes sociales.

Dans ce contexte, notre scénario central (60 %) anticipe un rebond de la confiance insufflé par l’arrivée des vaccins qui conforte la rotation sectorielle récente sur les marchés Actions. Le maintien d’un nombre de nouveaux cas élevé au niveau mondial freine le rebond en raison des restrictions d’activité mais les mesures massives des gouvernements et banques centrales soutiennent la reprise de l’activité en 2021. Nos scénarios alternatifs prévoient d’une part une épidémie qui devient hors de contrôle avec des mesures de soutien insuffisantes pour éviter une nouvelle phase de récession (25 %) et d’autre part une victoire des démocrates lors des élections sénatoriales en janvier qui entrainerait une remontée des taux (15 %).

  

CONJONTURE - Élection de Joe Biden à la tête des Etats-Unis : Priorités & Enjeux

Lire l'article

OBLIGATIONS CONVERTIBLES - Pourquoi investir sur les convertibles aujourd’hui ?

Lire l'article

TRIBUNE - Disruption : l’avenir ne se refuse pas

  

Les scénarios financiers à 3 mois au 27 novembre 2020

Scénario Central : Retour de la confiance grâce aux vaccins. Reprise de la consommation et vive rotation sectorielle.

Scénario alternatif 1 : Le temps de mise en œuvre des vaccinations est trop long alors que les mesures de soutien ne suffisent plus.

Scénario alternatif 2 : Le sénat américain bascule côté démocrate.

Notre prochaine publication paraîtra en janvier 2021. Nos équipes sont à votre disposition pour tout complément d’information.

Recevoir notre publication mensuelle

Suivez les dernières actualités de CPR AM dans notre publication mensuelle "Actifs, nos convictions" : notre vision des marchés, nos scénarios à 3 mois, et de nombreux articles exclusifs de nos experts.
S'abonner

Document