BIEN-ÊTRE ET STYLE DE VIE


La thématique du Bien-être et des Styles de vie concerne les tendances actuelles qui redéfinissent les modes de vie, ainsi que le potentiel de croissance qui en découle.


    

Pourquoi le bien-être ?

Les nouveaux modes de vie sont toujours plus orientés vers l’épanouissement personnel au travers de la « consommation plaisir ».

  • Création de richesse mondiale

Les dépenses en matière de bien-être s’accélèrent grâce à la création de richesse mondiale qui devrait atteindre 334 milliards d’euros en 2021. Ce phénomène est visible au sein de toutes les générations et classes sociales. A cette tendance sous-jacente s’ajoutent les profondes transformations que connaît la consommation.

  • La quête d’expériences

Une demande croissante délaisse le matérialisme au profit d’expériences concrètes, contribuant à façonner l’identité, à créer des souvenirs inoubliables et à consolider les liens avec autrui. Ainsi, la part des dépenses en expériences de vie des consommateurs américains s’est accrue de 70% depuis 1987.

  • L’influence du numérique

Avec plus de 3 milliards d’internautes dans le monde, le numérique est un moteur considérable de changement des modes de vie. Le commerce électronique progresse à un rythme soutenu. Les réseaux sociaux facilitent le partage d’expériences et l’avènement de nouveaux modes de vie. De nombreuses marques ont placé le numérique au cœur de leur stratégie marketing et offrent des produits et des services qui créent un lien entre le consommateur et la marque.

De plus, ces puissantes transformations bénéficient d’un catalyseur décisif : la génération Y. Née après 1980, cette population apporte au marché un ensemble de valeurs, de priorités et d’attentes distinctes, déterminées par la connectivité accrue et les changements rapides avec lesquels ils ont grandi. Les enfants du millénaire représentent déjà une part importante de la consommation discrétionnaire et sont à même de devenir la génération la plus dépensière de l’histoire. A mesure qu’elle entre dans l’âge adulte, cette génération acquiert davantage de pouvoir d’achat et oblige les entreprises à revoir leurs modèles d’affaires et leurs méthodes de marketing.


% de la consommation dans le PIB des pays membres de l'OCDE et de l'Amérique de Nord

                       



Notre approche

Elle se fonde sur les travaux du psychologue américain Abraham Maslow dans lesquels il démontre que trois « besoins émotionnels » liés au bien-être sont particulièrement importants pour la motivation individuelle. Le besoin d’appartenance à une communauté peut être assouvi, par exemple, par le biais des médias sociaux. Les produits de luxe apportent une différenciation et un prestige social qui contribuent à satisfaire le besoin d’estime de soi. Quant au besoin d'accomplissement de soi, il peut être comblé dans le cadre de nouvelles expériences comme les voyages et l’aventure.

Nous investissons dans des sociétés qui commercialisent des produits ou fournissent des services propres à accroître le bien-être via la satisfaction de l’un de ces trois besoins. Notre univers compte environ 330 titres répartis sur plusieurs secteurs liés au bien-être : l’automobile, la banque privée, l’économie numérique, le tourisme, les loisirs, le mieux-être, le luxe, le sport et le textile.

Un tel univers d’investissement est robuste en termes de chiffre d’affaires et de bénéfices. Les sociétés associées au thème du bien-être et des styles de vie affichent des taux de croissance élevés grâce à leur capacité à innover ou à se différencier.

     

Voir les autres thématiques

Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs de l’OPC et du gestionnaire.