Jeudi 07 octobre 2021

Points experts

Silver Economie : Quand les seniors assurent la croissance

Les résultats du septième recensement en Chine ont fortement confirmé le vieillissement de sa population : une belle occasion de revenir sur le potentiel croissant de cette mégatendance qui va affecter durablement et irréversiblement la démographie mondiale.

CPR AM s’intéresse à cette thématique depuis 2009 et sa gamme de fonds « Silver Age » qui lui est consacrée totalise aujourd’hui près de 3,5 milliards €, démontrant ainsi l’attrait et l’intérêt pour cette gestion. Dans cet article, nous revenons sur l’intérêt économique de cette thématique, les conséquences de la crise du Covid et l’approche spécifique de CPR AM.

LES SENIORS, UNE POPULATION EN SOUTIEN A L’ECONOMIE

Les populations mondiales ont eu tendance à vieillir au cours des dernières décennies. Cela est lié à la baisse du taux de fécondité concomitamment à l’allongement de l’espérance de vie. Ce double phénomène a pour conséquence une augmentation significative de la proportion de personnes âgées dans la population. Le pourcentage de la population âgée de plus de 60 ans est désormais supérieur à celui des moins de 5 ans. Une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter au vu des anticipations.

Le vieillissement est déjà à un stade très avancé en Europe et en Amérique du Nord et se répand rapidement dans le reste du monde. En 2050, 50% des plus de 65 vivront dans les pays émergents. De plus, les retraités devraient représenter plus de 30% de la population de la Chine, de la Corée du Sud et du Japon d’ici 2060.

Le premier impact de ce changement démographique est la réduction de la population en âge de travailler. Dans le cas des pays du G7 par exemple, la population de moins de 60 ans est soit en baisse, soit sur le point de l’être. A contrario, la population des plus de 60 ans augmente de façon relativement dynamique, ce qui constitue un soutien à l’économie.

Les seniors sont en effet le segment de la population le plus riche, doté d’un pouvoir d’achat important. A titre d’exemple, la « contribution économique » des Américains de plus de 50 ans était de 8 300 Mds $ en 2018, ce qui en aurait fait le 3ème pays du monde [1] .

Le fait que les seniors soient de plus en plus nombreux implique que leurs revenus agrégés croissent bien plus rapidement que ceux des autres tranches d’âge. Ainsi, les revenus agrégés des plus de 64 ans ont augmenté de 119% sur la période 2009-2019 (69% pour les 55-64 ans), contre 52% et 45 % respectivement pour les 25-34 ans et les 34-44 ans. 

LES EFFETS ET OPPORTUNITES DE LA CRISE DU COVID 

La forte augmentation du patrimoine lors de la crise sanitaire, en particulier aux Etats-Unis, a bien plus bénéficié aux seniors qu’aux autres classes d’âge, ce qui a renforcé leur pouvoir d’achat déjà confortable. Sur les 18 418 Mds $ d’augmentation du patrimoine net des Américains entre le T4 2019 et le T1 2021, 29,1% correspondent aux ménages de plus de 70 ans et 35,6% aux ménages de 55 à 69 ans, alors qu’ils ne représentent respectivement que 15% et 24% de la population de plus de 20 ans. La part des plus de 70 ans dans le patrimoine net a même atteint au T1 2021 un plus haut historique à 26,8%.

Notons que la crise a accéléré l’utilisation des technologies numériques par les seniors, ce qui ouvre la voie à la diffusion de nouveaux services permettant de vivre le vieillissement autrement, notamment de préserver l’indépendance des seniors en assurant un suivi médical à distance ou encore en réduisant l’isolement social. L’adoption des nouvelles technologies par les seniors était déjà visible depuis plusieurs années mais la crise du Covid a accéléré le phénomène. L’AARP indique : « Par rapport à 2019, la pandémie a vraisemblablement conduit à une augmentation exponentielle des dépenses en produits technologiques en passant de 270 à 972 $ par an pour les plus de 70 ans ». 

COMMENT CPR AM INVESTIT DANS CETTE THEMATIQUE

Les perceptions et les expériences de la retraite ont changé. Les personnes nouvellement retraitées souhaitent demeurer actives, en bonne santé et trouver de nouveaux moyens de s’épanouir.

L’économie des seniors est un thème d’investissement non-cyclique qui cherche à générer des performances sur le long terme. Au sein de cette thématique figurent en bonne place la santé et la dépendance bien sûr, mais également les loisirs, l’automobile, la nutrition, le sport ou encore la technologie.

La stratégie d’investissement « Silver Age » de CPR AM se focalise sur la consommation de biens spécifiques au sein de deux catégories de consommateurs : d’une part les nouveaux retraités, encore actifs ; d’autre part les plus de 80 ans, généralement plus concentrés sur les secteurs de la sécurité et la dépendance. L’objectif est de tirer parti du potentiel de croissance élevé de cet écosystème complet et autonome. Cette thématique bénéficie d’une demande en constante progression et d’une indéniable croissance intrinsèque.

 

STRATEGIE GLOBAL SILVER AGE, UNE HISTOIRE DE SANTE, DE PHARMA ET DE DEPENDANCE, MAIS PAS SEULEMENT !

L’univers d’investissement ne contient que des titres dont au moins 15% de l’activité sont liés à l’économie des seniors. Il est segmenté en huit dimensions qui permettent d’avoir un portefeuille diversifié investissant sur les différents aspects de la consommation des seniors. Chacune de ces dimensions présente ses propres caractéristiques, que cela soit d’un point de vue factoriel, de leur sensibilité aux mouvements de taux, de la différence de comportement des consommateurs, du pouvoir d’achat etc. Cette approche permet à CPR AM de tirer profit des différentes phases de marché.

Sont en outre appliqués des critères ESG grâce à une méthodologie interne robuste.

Silver Age est naturellement investie à 50% dans la santé. Ce secteur présente l’avantage de généralement mieux résister aux crises, car il ne s’agit pas d’une industrie cyclique. Au sein de la santé, il convient de distinguer le secteur pharmaceutique de celui des équipements de santé. L’industrie pharmaceutique sort d’une période de 10 ans au cours de laquelle les investisseurs ont réévalué positivement la productivité et la qualité de la R&D. De plus, la rapidité de réaction à la crise du Covid, les nouvelles technologies utilisées ainsi que de solides pipelines de nouveaux produits portent à croire que nous sommes au début d’un nouveau cycle d’innovation qui générera une forte croissance.

Le secteur des équipements de santé est quant à lui en pleine effervescence grâce à l’avance technologique et scientifique de ces dernières années. Ces dispositifs vont de simples gants jetables à du matériel très complexe tel que les valves cardiaques artificielles et les systèmes chirurgicaux robotisés. Ces nouvelles technologies sont essentielles pour améliorer la santé de chacun, voire pour sauver, prolonger des vies, ou plus généralement réinventer les systèmes de santé tout en réduisant le montant global des dépenses pour les particuliers comme pour les professionnels.

Enfin, le secteur de l’épargne financière, qui correspond à l’ensemble des placements effectués dans les assurances-vie, les pensions, la retraite et les services d’investissement par les particuliers, bénéficie de la situation conjoncturelle. En effet, non seulement les bilans sont solides et les multiples raisonnables, mais ce secteur bénéficiera aussi de l’augmentation du taux d’intérêt anticipé dans les prochains mois.

En termes de performance, le nouveau paradigme de la hausse des taux et le retour de la value qui marquait le pas depuis presque 15 ans ont été bénéfiques pour la stratégie. Les performances se rapprochent de celles du marché, avec une projection positive pour les prochains mois. Les fonds Silver Age combinent des titres sous cotés par rapport à leurs historiques avec un fort potentiel suite aux innovations liées au Covid, avec des titres liés à la réouverture des économies grâce notamment aux loisirs mais aussi au secteur médical et à la reprogrammation des opérations non essentielles. Tous ces éléments cruciaux vont bénéficier à la thématique et au fonds.

L’absence du secteur de l’énergie et des « Big Tech » américaines (ayant enregistré en un an une performance bien supérieure à celle du marché) est à noter, qui démontre le potentiel de cette thématique et la solidité de la gestion du fonds.

 

La thématique du vieillissement s’inscrit donc dans l’avenir, en tant que bloc thématique résilient face aux différents marchés mondiaux, tout en proposant un potentiel de croissance qui n’est pas prêt de tarir.  Malgré une année marquée par la crise du Covid, l’économie des seniors représente un marché dynamique en réponse à une société en transformation, et bénéficie de la prise de conscience de tous sur la santé. Cette thématique est d’intérêt commun à toute la société, dans la mesure où les nouvelles générations représenteront la « Silver Economy » de demain.

[1] AARP, American Association of Retired Persons, 2019

Retrouvez ci-dessous l'article dans son intégralité.

Par Thomas Chavet, Investment Specialist

Document