Mercredi 16 mai 2018

Points experts

Le défi du financement du déficit américain

Le déficit américain progresse rapidement, à cause de la réforme fiscale… mais aussi et surtout à cause du vieillissement de la population.

En décembre 2017, les Etats-Unis ont voté en faveur d’une réforme fiscale de grande ampleur (Tax Cuts and Jobs Act, TCJA), qui a abaissé la fiscalité des entreprises (en particulier, abaissement de 35 à 21% du taux d’imposition sur les sociétés et déductions des dépenses d’équipement) et des ménages (abaissement de l’impôt sur le revenu).  En ce qui concerne le budget de l’Etat fédéral, les conséquences de la réforme TCJA porteront principalement sur les recettes : même en prenant en compte les effets positifs sur la croissance, le CBO (Congressional Budget Office, agence non-partisane liée au Congrès) estime que le TCJA abaissera significativement les recettes fiscales. Selon cette institution, les changements législatifs adoptés en 2017 (dont la réforme fiscale représente de loin le principal élément) diminueront les recettes fiscales de 1700 Mds $ sur la période 2018-2027. Ces changements législatifs augmenteraient le déficit de 242 Mds $ en 2018, 292 Mds $ en 2019, 233 Mds $ en 2020. 

... Retrouvez le document ci-dessous.

Bastien Drut

Stratégiste Senior

Nous contacter

Besoin d'informations complémentaires ? N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.