Jeudi 06 juillet 2017

Points experts

GESTION QUANTITATIVE - « NOUS AVONS UNE APPROCHE UNIQUE D’ALLOCATION DYNAMIQUE EN FACTEURS » 

En préambule, pouvez-vous nous expliquer à quoi sert la gestion quantitative aujourd’hui ?

La première utilité de la gestion quantitative est de permettre une analyse objective des marchés financiers, c’est-à-dire d’éviter les biais subjectifs. Plus concrètement, c’est une approche nécessaire car les marchés financiers délivrent de plus en plus d’informations. Avec l’informatisation des places boursières qui s’est accélérée depuis le début des années 90, les gérants font face à un flux de données de plus en plus important. A titre d’exemple, nous avons listé plus de 8 000 actions accessibles (liquides) à travers le monde. La gestion quantitative permet de trier et d’ordonner ces informations pour en extraire l’essentiel. Plus encore, l’approche quantitative offre la possibilité d’étudier les données historiques des marchés financiers et cette étude démontre qu’il existe des critères, appelés facteurs, qui apportent de la valeur ajoutée par rapport aux indices classiques comme le S&P 500 ou le MSCI World et a permis le développement de la gestion dite « factorielle ». En résumé, la gestion quantitative est un outil désormais indispensable à la gestion moderne pour suivre et comprendre les marchés financiers dans un cadre de risque maîtrisé, car tous nos travaux d’analyse intègrent le risque tel qu’évalué par le modèle de risque APT fourni par Aptimum. 

... Retrouvez le document en intégralité ci-dessous.

Cyrille Collet

Directeur de la Gestion Quantitative Actions 

Nous contacter

Besoin d'informations complémentaires ? N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.