LUXE


La thématique du luxe se concentre sur l’investissement dans des entreprises dotées d’une image de marque renommée au service de prix élevés et qui bénéficient ainsi d’une dynamique solide de leurs bénéfices.


Pourquoi le luxe ?

Ce thème s’appuie sur plusieurs tendances de fond :

  • Création de richesse mondiale

La création de richesse mondiale résulte en un pouvoir d’achat moins tributaire des circonstances économiques contribuant au maintien d’un certain niveau de dépenses dans le secteur du luxe.

  • Potentiel des marchés émergents

La croissance mondiale a ouvert de nombreux pays à la consommation de luxe et la libéralisation des économies communistes ou anciennement communistes comme la Russie et la Chine a entraîné une hausse des consommateurs de produits de luxe. À cet égard, la Chine s’est imposée comme un marché central pour ce secteur. La classe moyenne montante dans les pays émergents est de plus en plus désireuse d’acquérir des marques de prestige. D’une manière générale, les nouveaux consommateurs de luxe souhaitent faire montre de leur statut social récemment acquis. Le luxe offre le moyen de combler un besoin de distinction, la capacité à satisfaire ses désirs personnels et à mettre en valeur ses moyens.

  • Développement du tourisme

Le développement structurel du tourisme, reposant sur une hausse de +3 à 4 % de voyageurs chaque année, est un autre levier important pour la thématique du luxe. Le tourisme représente, en effet, près de 50 % des achats de produits de luxe en Europe.

  • Influence croissante de la génération Y

Enfin, le luxe est témoin de plusieurs modifications structurelles du comportement et des attentes des consommateurs, du fait de l’influence croissante de la génération Y (les 18-35 ans) qui incarnent de nouveaux modes de vie. Cette génération est en quête de nouvelles expériences, au détriment des achats traditionnels d’articles de luxe et impose la transition numérique comme un passage obligatoire pour les marques.





Notre approche

Notre définition des produits de luxe repose sur les exigences suivantes : qualité, artisanat, design, service, exclusivité et héritage des marques. Les produits de luxe ne sont pas des achats essentiels mais visent au plaisir et à la satisfaction : les posséder et les montrer.

De ce fait, les maisons du secteur du luxe jouissent d’une grande marge de manoeuvre dans la fixation de leurs prix, les consommateurs acceptant de payer une prime importante pour leurs produits.

Les sociétés dans lesquelles nous sommes investis ont un positionnement haut de gamme et une excellente réputation de marque. Nous privilégions une approche sélective de manière à garantir que ces entreprises sont dotées de fondamentaux solides (capacité à innover, image de marque, solidité bilantielle, etc.). La croissance de leurs bénéfices devrait donc être supérieure à celle des marchés mondiaux.

Cet univers d’investissement comprend plus d’une centaine de valeurs et couvre un large éventail de secteurs, du luxe traditionnel (parfum et cosmétiques, horlogerie, bijouterie et joaillerie, haute couture et prêt-à-porter, maroquinerie) à d’autres secteurs comme l’automobile haut de gamme, les loisirs (hôtels de prestige, haute gastronomie…), les articles de sport, les spiritueux, etc.

   

Voir les autres thématiques

Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs de l’OPC et du gestionnaire.